Depuis le 13 février 2022, le nouveau barème des Indemnités Kilométriques est disponible, en hausse de 10% par rapport à celui de 2021.

Vous utilisez la voiture au quotidien dans le cadre professionnel ? Vous vous rendez chez vos clients, vos patients,… et effectuez plusieurs trajets par jour ?

Vous utilisez votre véhicule personnel pour effectuer vos trajets professionnels ?

Si vous avez répondu oui, alors vous êtes au bon endroit, vous pouvez prétendre au remboursement de vos frais kilométriques professionnels selon le barème des Indemnités Kilométriques 2022.

L’administration fiscale le met à jour chaque année, voici celui en vigueur pour l’année 2022.

Il se lit en connaissant la puissance fiscale de votre véhicule (la case P6 sur la carte grise).

Il faut multiplier la distance parcourue à titre professionnel (d) par le taux correspondant.

Par exemple, si 17 000 km ont été parcourus à titre professionnel avec un véhicule de 5 CV fiscaux, le taux à appliquer est (d*0,339) + 1 320, soit un montant de 7 083€.

Bon à savoir : majoration de 20% des IK pour les véhicules électriques !

Si vous avez un véhicule électrique, le montant des indemnités kilométriques est majoré de 20%. Le montant total doit être multiplié par 1,2 pour appliquer la majoration.

Il est clair que les véhicules électriques sont avantagés. En effet, l’usage de ceux-ci est préféré pour des raisons de pollution.

Si vous cherchiez à changer de véhicule, un véhicule électrique s’avèrera peut-être plus intéressant que prévu !

Pour aller plus loin, téléchargez le simulateur Indemnités kilométriques Geowallet !